• 307 - Toujours plus nombreux



    12 octobre 2015 
    Migrants : l'Europe est autorisée, par l'ONU, à utiliser la force pour lutter contre les passeurs, ces petites frappes qui profitent sans scrupule de la détresse de leurs voisins de misère pour faire quelques profits. Le modèle australien (zéro migrant sans visa) fait rêver nos politiques et nombre d'Européens.

    L'exode massif va-t-il cesser pour autant ?
     Je ne suis pas devin mais j'ai quelques pistes de réflexion...
     
    Je me plaignais, habitant nanti d'un pays trop riche, d'avoir à choisir entre Sarko et Ségo, mais les Syriens doivent survivre entre Bachar et Vladimir d'un côté, Daesh de l'autre... 
    Sûr que 3 navires militaires en Méditerranée vont les rebuter, eux qui embarquent sur des bateaux gonflables en pleine nuit. 
    Sûr que les passeurs arrêtés vont faire réfléchir les autres miséreux prêts à tout pour se constituer le petit pactole nécessaire à leur propre départ. 
    Sûr que les Afghans qui venaient en Europe depuis que l'Australie leur a fermé les portes vont aller en Russie, en Chine ou en Syrie ! 
    Sûr que le système capitaliste va se passer de cette ressource humaine au casting de rêve : les jeunes hommes d'abord ! Peu de vieux, d'idiots, de gros, de malades (ils marchent mal, se cachent mal, sont encombrants...), mais des gens plutôt malins, entreprenants, ayant une soif de réussir dans un nouvel environnement... 
    Après avoir pillé les ressources naturelles de l'Afrique pendant si longtemps, nous reprenons l'exploitation des ressources humaines sous une forme plus soft que l'esclavage ! C'est le progrès !

    Et ce "petit problème" (car comment qualifier l'exode lié à la guerre dans un petit pays comparé à ce que sera celui généré par la montée des eaux au Pakistan et au Bangladesh) ne doit pas masquer les autres préoccupations du moment. Il n'est pas question de choisir entre les migrants et les inondations ou le conflit social à Air France, il faut tout traiter.

    Le "monde entier" (sauf peut-être le père de Aylan, les 2900 expulsables d'Air France, et d'autres sans doute) s'offusque face à la violence des images montrant un DRH (directeur des ressources humaines ! En d'autres temps, il y avait des maîtres des esclaves) dépouillé de sa chemise. 
    Sarko parle de "chienlit" (il sait de quoi il parle !), Macron, Valls et Hollande s'indignent. Ils ne sont pas choqués par le traitement que leurs amis du CAC infligent aux employés, ils ne sont pas gênés de défendre aujourd'hui les excès qu'ils avaient promis de combattre... Honte sur eux.
    Quant à la gauche, elle est à peu près inaudible pour l'instant.

    Certains accusent la CGT d'avoir mis la pression sur les manifestants... Ils n'ont jamais vu le travail de la FNSEA !
    L’enquête, rondement menée, a permis l'arrestation de six manifestants formellement reconnus sur les vidéos... car ces cons ont dérapé à visage découvert, devant un parterre de journalistes. Un stage chez les agriculteurs leur auraient permis de préparer correctement leur coup et de prévoir cagoules, adhésif pour les plaques d'immatriculation, bâches de plastique pour masquer le gros œuvre... et de s'en tirer à bon compte. Il est vrai que même à visage découvert, les agriculteurs-casseurs s'en sortent bien...


    J'allais l'oublier !!! 
    Ségo condamne du bout des lèvres les mots employés par Macron. Sans doute trop occupée à gérer, avec toute la compétence qu'on lui connaît, le problème des Bouquetins des Alpes. 
    Son protégé, préfet de Haute-Savoie, vient d'ordonner l'abattage des Bouquetins présents sur le massif du Bargy pour cause de brucellose. Les experts contactés, y compris ceux de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) (3 rapports consultables ici en 2 ans, 248 pages), sont unanimes et préconisent d'autres solutions plus efficaces pour lutter contre cette maladie. 
    Mais Ségo a ses propres conseillers qui décident que le Loup, le Vautour et le Bouquetin doivent faire de la place. Ces conseillers qui brûlent un hôtel des impôts, saccagent et parfois volent le mobilier urbain, séquestrent le président et le directeur du Parc National de la Vanoise (et obtiennent plus que ce qu'ils demandent), ces conseillers que Valls qualifie de "meilleurs écologistes de France" avant de préciser qu'ils ont "le soutien de toute la nation". 
    Les militants qui se sont rendus pacifiquement sur le Massif du Bargy pour constater l'abattage des bouquetins n'étaient pas encartés FNSEA et ont eu droit à menottes et balade en hélicoptère... 
    "Selon que vous serez puissant ou misérable / Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir" (La Fontaine).
     
    Je fais l'impasse sur les constructions en zones inondables en PACA, la tricherie particulièrement soignée de Volkswagen, le procès de Claude Guéant qui risque 75 000 euros d'amende pour en avoir touché plus de 200 000... "Selon que vous serez...".
     
    D'autres migrateurs... pour finir plus léger.


    307 - Bécasseau sanderling

    307-01 - Bécasseaux sanderlings


    307 - Bécasseau sanderling

    307-02


    307 - Bécasseau sanderling

    307-03


    307 - Bécasseau sanderling

    307-04


    307 - Bécasseau sanderling

    307-05


    307 - Bécasseau sanderling

    307-06


    307 - Bécasseau sanderling

    307-07


    307 - Bécasseau sanderling

    307-08


    « 306 - Réponses308 - À l'ombre des grands »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :