• 319 - J'en ai quatre, vous les prenez ?



    2 degrés Celsius, ce n'est rien.
    Un nuage qui passe et vous perdez bien plus que ça sur votre terrasse. Le cumulus se pousse et la chaleur revient.
     
    2°C de plus, c'est ce qui nous est promis si nous gérons convenablement nos rejets de gaz carbonique. Si nous ne sommes pas raisonnables, ce sera 4, et même 6 pour les pessimistes !
    Puisque 2°C ce n'est rien, 4°C, c'est deux fois rien.
    Faut voir...
     
    4°C, c'est la différence entre la température moyenne actuelle de la terre et celle qu'elle connaissait il y a 18 000 ans. La calotte glaciaire descendait alors jusqu'à Berlin et New-York, les Mammouths croisaient les Rhinocéros laineux dans le Bassin parisien, le niveau de la mer était inférieur de 120 mètres à celui d'aujourd'hui (et le rivage se trouvait 200 km à l'ouest de Brest !)... 4 petits degrés Celsius !
     
    Mais alors, 4°C de plus, ça nous fait quoi ?
    Très bonne question. Personne n'a la réponse, pour l'instant, puisque ce scénario est nouveau. Bien sûr, la terre a déjà connu de telles températures, et elle s'en portait plutôt bien, mais la vitesse du changement actuel est totalement inédite. Et un changement aussi brutal a un impact non prévisible sur les écosystèmes... 
    Ne soyez pas inquiets, la vie sur terre n'est pas menacée.
     
    L'Homme et de très nombreuses espèces vont en pâtir, voire disparaître (pour l'Homme, les avis divergent), mais la vie continuera. Elle sera plus simple, c'est-à-dire moins diversifiée, et beaucoup plus compliquée car tous les équilibres connus seront bouleversés ou détruits. 
    Peu à peu les choses reprendront un cours normal. Il y a déjà eu des extinctions de masse. À chaque fois, de nouvelles formes de vies sont apparues en l'espace de quelques millions ou dizaines de millions d'années. 
    Patience.
     
     

    319 - J'en ai quatre, vous les prenez ?

    319-01 - Le Monticole de roche est loin de la COP21. Ne jouant pas son avenir politique, il coule des jours heureux sur le Causse méjean. Le paysage, façonné et entretenu par l'homme, y est très particulier, le climat sévère, mais la flore et la faune sont bien adaptés et ont depuis longtemps mis en place un jeu de relations complexes qui assure une place à chacun. 
    Pourtant son avenir est loin d'être rose.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-02 - Le Monticole de roche est un Turdidé (parent des Grives) anciennement dénommé "Merle de roche". Il a la queue bien plus courte et la silhouette plus ronde que notre Merle noir. Le dessous écailleux de ce sujet nous indique qu'il s'agit d'une femelle ou d'un jeune.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-03 - Le mâle adulte est un oiseau magnifique, très facile à reconnaître.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-04 - Les piquets de clôture sont autant de postes de guet qui facilitent l'observation des oiseaux. Ici une femelle adulte en haut (dessus uni) et un jeune (larges bordures beiges sur les ailes) (comme toujours, vous pouvez agrandir la photo).
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-05 - Un mâle sur sa zone d'alimentation : pâturage maigre et ensoleillé, cailloux, buissons épars et (moins visibles sur la photo) insectes nombreux. Ces espaces sont directement liés au pâturage extensif pratiqué sur le Causse. Mais cette pratique est menacée. La consommation de viande ovine en baisse depuis des décennies, la tentation du hors-sol, le retour du Loup, les enrésinements... autant de menaces concrètes sur un système déjà précaire.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-06 - Cet oiseau a déjà commencé sa mue : il lui manque des plumes sur les ailes et la queue, et des marques sombres apparaissent sur le ventre. Après cette mue, il ira passer l'hiver en Afrique, au sud du Sahara. 
    Le dérèglement climatique entraîne un élargissement de ce désert, ce qui rend sa traversée de plus en plus périlleuse pour les migrateurs qui peuvent en outre trouver des conditions d'hivernage inhabituelles après un parcours fatiguant. Comme les autres espèces, les Monticoles de roche ont des capacités de reproduction permettant de faire face à une mortalité anormale, à condition toutefois que cette anomalie ne soit ni trop forte ni durable... et que les habitats de reproduction se maintiennent en l'état.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-07 - Les Monticoles de roche passent facilement inaperçus, y compris les mâles adultes dont les couleurs vives semblent "éteintes" au soleil.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-08 - Tiens, un quizz ! Comprenez qu'il y a plus d'un oiseau sur cette photo. À vous de trouver le second.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-09 - C'est lorsqu'il se mettra en évidence pour chanter, ou pour vous observer, que  vous pourrez l'admirer.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-10 - Ne bougez pas, laissez-le reprendre ses activités...
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-11 - ... et si vous êtes sage, il viendra se percher près de vous.
     
     

    319 - Monticole de roche

    319-12 - Pour moi, puisque j'étais vraiment très très sage, il a donné un petit concert privé.


    « 318 - Réponses320 - Interlude »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :