• 321 - Ras le bol

     

     
    Je ne reviens pas sur ce qui s'est passé le 13 novembre, ni sur l'inévitable tapage médiatique qui a suivi. Comme beaucoup, j'ai suivi de près les événements à la télévision, à la radio, j'ai lu la presse. Je ne suis pas indifférent, loin de là.
    Il y a eu les reportages, les témoignages... puis les hommages, les minutes de silence, les marches blanches, les fleurs, les bougies... la Marseillaise à toutes les sauces, à toutes les occasions... François Hollande a été jusqu'à demander de pavoiser les maisons...  STOP !
     
    Ces attentats constituent un fait majeur dans notre actualité, dans notre Histoire. 
    Que les médias ne parlent que de cela pendant quelques jours me semble normal. Des proches de victimes, des voisins, ou de simples citoyens comme vous et moi, éprouvent le besoin de se recueillir ou de se rassembler, de parler, de déposer un mot ou une bougie, chacun est plus ou moins affecté et ressent le besoin ou pas de faire quelque chose, de s'exprimer, de libérer une certaine tension... 
    Mais fallait-il nous montrer tout cela, fallait-il faire de la surenchère, était-il nécessaire de culpabiliser ceux qui (j'en suis) n'ont pas chanté la Marseillaise ?
    Et me demander de mettre un drapeau à ma fenêtre !
    Je peux encore choisir la couleur de mes chaussettes ? Bleue à droite, rouge à gauche... avec un caleçon blanc...
     
    Que les commerciaux me dictent ce que je dois acheter parce que je le vaux bien, ce que je dois offrir à mes gamins à Noël, etc, c'est compréhensible. Ils font leur horrible métier et finiront par tous nous perdre... (La COP21 est un sous-produit de leur action, et son possible échec aussi !). Mais la démocratie n'est pas, ou ne devrait pas être, un grand marché dans lequel on me dit ce que je dois penser et comment je dois l'exprimer.

    Expliquer un point de vue, une vision, pour faire évoluer les mentalités, pour recueillir des soutiens, et aussi des suffrages afin de pouvoir mettre en place des politiques... oui. 
    Faire remonter des idées (la fameuse démocratie participative chère à certaine jusqu'à ce qu'elle accède à un poste de ministre)... oui. 
    Mais la démocratie qui consiste à prendre les gens pour des cons sous prétexte que l'on a obtenu une majorité relative parmi ceux qui se sont exprimé... certainement pas !
     
    Pour finir, je donne volontiers la médaille du plus gonflé à celui qui accuse le FN de pratiquer la supercherie... alors que, se prétendant de gauche, il nomme Macron à un ministère, et qu'étant en responsabilité il met Ségo dans son gouvernement. Donner des leçons après ça !!!
    Le FN n'est pas sûr d'avoir ma voix, mais le parti de ce fourbe encore moins !
     
     
     

    321 - Ras le bol

    321-01
     
     

    321 - Ras le bol

    321-02
     
     

    321 - Ras le bol

    321-03
     
     

    321 - Ras le bol

    321-04
     
     

    321 - Ras le bol

    321-05
     
     

    321 - Ras le bol

    321-06
     
     

    321 - Ras le bol

    321-07


    « 320 - Interlude322 - Ras le bol (2) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :