• 348 - L'étalon oublié

    Je m'agace de ces reportages où il est question de terrains de foot plutôt que d'hectares ou de kilomètres carrés, de semaines ou mois de pluie plutôt que de millimètres d'eau. Pour les volumes, la valeur en vogue l'été dernier était la piscine olympique, un peu passée de mode depuis.

    Je suis étonné, et surtout irrité, par cette manie de tout ramener en unités compréhensibles pour les élèves de maternelle.
    Que l'on exprime de grandes surfaces en unités plus "visualisables", c'est justifié car au-delà d'une certaine valeur, les nombres perdent un peu de leur intérêt. La Russie fait 17,1 millions de km². Et alors ? Soit environ 31 fois la France métropolitaine. Oh put... !!!

    Les scientifiques eux-mêmes utilisent cette technique. La Terre est à 150 millions de km du soleil. Ce chiffre qui peut donner le vertige est pourtant bien ridicule en matière d'astronomie. Traduire ces distances (réellement) astronomiques en années-lumières permet d'avoir des valeurs plus raisonnables et de se faire une meilleure idée des proportions du monde. Ainsi le Soleil est à 8 minutes et 18 secondes de la Terre, l'étoile la plus proche (après le soleil) à 4 ans et 4 mois et la nébuleuse d'Andromède à plus de 2 millions d'années-lumières (environ 20 milliards de milliards de kilomètres).

    Mais a-t-on besoin de tels subterfuges pour parler de la surface d'un aéroport ? Pour qui nous prend on ?  ("On", ce sont les journalistes, professionnels à priori respectables. Mais ici comme ailleurs, les meilleurs côtoient... les autres !).
    Pour nous aider, nous qui ne sommes pas capables de nous représenter ce qu'est un hectare, notre envoyé spécial nous fait un calcul en terrains de foot, valeur beaucoup plus parlante à ses yeux et jugée plus abordable pour nous.
    Sauf que ce fameux terrain de foot si fréquemment utilisé est de taille variable. Les normes officielles lui imposent des longueurs et largeurs comprises dans des fourchettes assez larges et sa superficie va de 4050 m² à 10800 m². Et le petit malin que je suis demanderait volontiers au journaliste si les gradins sont compris dans ses calculs...

    Avec ce genre d'approximations, des informations farfelues prennent corps. Je me souviens d'une description de serpents sud-américains avalant un cerf vivant... Le cerf valant une demi-vache, le serpent devait bien mesurer trois chevaux de haut ! (Je n'ai malheureusement pas la traduction en terrains de foot).
    La réalité est moins extravagante puisque le cerf en question, appelé Pudu, pèse entre six et dix kilos (à l'âge adulte) et que le serpent ne fait que quelques décimètres de circonférence. On est loin des trois Percherons empilés !

    C'est justement pour parler précisément, pour coller à la réalité, qu'ont été créés les étalons, les références. Ce sont des valeurs qui permettent de faire des comparaisons, de donner des explications qui en sont, de parler une même langue, base incontournable d'une vraie compréhension. Un mètre, un hectare, un tonneau (pour les navires), un kilowatt... autant de mesures clairement définies.

    Les images sont évidemment toujours possibles, et souhaitables, mais ne mélangeons pas information, poésie et incompétence.
    Être pris pour un ignare, ou pour un déficient mental, c'est un peu vexant quand on ne s'y attend pas (notamment de la part de ceux qui truffent leurs reportages de fautes de français).
    Et après réflexion, ce n'est pas rassurant du tout.

    La presse nous informe de ce qui se passe autour de nous, en s'appuyant sur le travail d'investigation des journalistes. Mais si ces journalistes nous prennent pour des benêts, il ne faut pas s'étonner qu'ils nous fassent des reportages succincts, qu'ils nous présentent des sujets-bateaux, qu'ils colportent des absurdités... Je ne regarde plus les reportages animaliers à la télévision en raison des traductions déplorables ou de la scénarisation grotesque.
    Et l'information devient au mieux divertissement, occupation ludique pour des esprits simples, au pire matraquage publicitaire déguisé, voire propagande. Ce cercle est parfaitement vertueux !
    L'arrivée de Trump au pouvoir pourrait permettre le retour des créationnistes (voir ici). Quelle sera la suite s'il n'y a pas de véritable information ?

    Si en plus Hanouna et les émissions qui mettent en scène des demeurés jeunes et beaux (?) font de l'audience, il n'y a aucune raison pour que ça change.

     

    348 - Cheval

    348-01 : Percheron

     

     

    « 347 - Quel dommage !349 - Deux orthographes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :