• ... je serai grand-père de notaire ! C'est la rentrée littéraire.

    Trêve de plaisanterie, après tous ces paysages desséchés et ces petits oiseaux cachés dans l'herbe, retour dans l'Ouest, en bord de mer pour un petit voyage chez les Fous...

    141-01 : le Fou de Bassan n'a pas besoin d'être présenté, tout le monde le reconnaît. Beau bébé : près de 1 m de long, environ 1,80 m d'envergure pour un poids tournant autour de 3 kg, c'est le plus grand oiseau marin de l'Atlantique Nord.


    141-02 : vous n'apprécierez vraiment sa taille que si vous avez la chance de le voir de près.


    141-03 : à proximité des colonies de reproduction (ici près des Sept-Iles / Côtes d'Armor), vous pouvez même le voir posé.


    141-04 : la seule colonie française se trouve sur Rouzic, célèbre îlot des Sept-Iles.

    Actuellement la colonie compte plus de 20 000 couples reproducteurs, ce qui,  avec les quelques jeunes adultes non nicheurs qui gravitent autour, nous fait près de 50 000 oiseaux.

    En d'autres termes : 150 tonnes d'oiseaux avalant 25 tonnes de poisson par jour...



    141-05 : heureusement, les oiseaux font plusieurs dizaines, et parfois centaines, de kilomètres pour se ravitailler...


    141-06 : ... ce qui leur donne un territoire de pêche conséquent !


    141-07 : encore quelques chiffres ? À raison de deux à trois couples au mètre carré, il faut environ un hectare pour loger tout ce petit monde (le tiers de l'île). Sans compter l'intrus que vous avez déjà repéré sur la photo !


    141-08 : les nids sont construits traditionnellement avec des débris d'algues que les courants marins apportent au pied de la colonie. Très pratique !


    141-09


    141-10 : les algues brunes sont les plus utilisées.


    141-11 : fort heureusement, les matériaux modernes (cordages, morceaux de filets...) ne font pas que polluer gravement les mers en s'ajoutant à nos sacs en plastique, ils apportent une touche de couleur aux nids des Fous de Bassan...


    141-12 : une touche de couleur et de nouvelles causes de mortalité !


    141-13


    141-14


    141-15 : de profil, on apprécie l'aérodynamisme (et l'hydrodynamisme) de l'oiseau. Les pattes sont rangées dans leur petit logement latéral !


    141-16


    141-17


    141-18


    141-19 : pattes mal rangées ! Un individu peu soigneux peut-être ?


    141-20



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique