• 394 - Goélands (suite)

    Ce sujet est bien trop complexe pour être traité en une page, et même en plusieurs, vous vous en doutiez. Voici donc une suite.
    Et comme sur la page précédente, il ne sera question que de plumages d'adultes et uniquement des Goélands communément présents en Bretagne.

     

    394 - Goélands

    394-01 : le Goéland marin (au centre) est le plus grand Laridé (Mouettes et Goélands) du monde. À gauche, un Goéland argenté et, à droite, un Goéland brun. Remarquez le bec épais du Goéland marin.

      

    394 - Goélands

    394-02 : les Goélands bruns, de taille similaire à celle du Goéland argenté, ont les pattes jaune-orange et le manteau sombre.

     

     394 - Goélands

    394-03 : un Goéland brun et deux Goélands argentés. Le manteau sombre, mais également le peu de blanc à la pointe de l'aile permettent de reconnaître le Goéland brun.

     

    394 - Goéland marin

    394-04: un Goéland marin dans un groupe de Goélands bruns. Il est nettement plus grand, plus sombre, et montre bien ses pattes grises. Facile.

     

    394 - Goélands

     394-05 : et même lorsqu'il s'agit d'un jeune sujet, aux couleurs trompeuses, la différence de taille saute souvent aux yeux. Goéland marin immature (ce qui explique le manteau bariolé) et Goéland brun.

     

    394 - Goélands

    394-06 : la différence de taille n'est pas toujours aussi flagrante qu'ici. En été, le plumage est usé et le Goéland brun (à gauche) n'a pratiquement plus de points blancs à la pointe de l'aile, tandis que chez le Goéland marin ils sont encore visibles.

     

    394 - Goéland marin

    394-07 : cet oiseau est un Goéland marin : bec puissant au gonys (bosse particulière) bien marqué, manteau noir et gros points blancs sur les rémiges. Cependant, chez le Goéland marin comme chez les autres, il est des sujets plus ou moins typés et celui-ci a des pattes légèrement jaunâtres et non gris rose.

     

    394 - Goéland brun

    394-08 : manteau plus clair, absence de points blancs sur les rémiges, pattes orange et bec plutôt fin, voici un beau Goéland brun

     

    394 - Goéland marin

    394-09 : Goéland marin au bec particulièrement fort et court. Chez la plupart des individus, il est plus long, moins trapu.

     

    394 - Goéland brun

    394-10 : même s'ils ne font pas tous de la danse classique, les Goélands bruns sont les plus fins, les plus légers, les plus élégants de nos Goélands.

     

    394 - Goéland marin

    394-11 : par faible lumière, le manteau du Goéland marin paraît presque aussi noir que la pointe de son aile. Les points blancs sont habituellement larges et bien visibles.

     

    394 - Goéland brun

    394-12 : bec fin et pattes jaune-orange, manteau gris foncé, blanc réduit au minimum à la pointe de l'aile (plumage usé), il s'agit bien d'un Goéland brun. Notez aussi que même vu du dessous, la couleur du manteau est perceptible.

     

    394 - Goéland marin

    394-13 : bec très fort, pattes gris-rose, manteau noirâtre et points blancs bien marqués. Goéland marin.

     

    394 - Goélands

    394-14 : il est des circonstances où la différence de taille n'est pas flagrante, où la lumière est "mauvaise", où la position de l'oiseau ne permet pas de tout voir, et la détermination devient plus délicate. Vous avez cependant presque assez d'éléments sur cette photo pour savoir quel oiseau accompagne ce Goéland argenté.

     

    394 - Goélands

    394-15 : on y voit un peu mieux le bec et la pointe d'aile. Et même s'il n'est pas de taille exceptionnelle, ce Goéland marin est visiblement plus lourd que son voisin !

     

    « 393 - Goélands ?

  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Mai à 08:45

    Une série de belles prises. merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :